21

 

 

D’autres fois ces représentations suggèrent des formes masculines ou féminines : le dessin est toujours organisé autour d’une croix centrale, de cette croix partent des traits évoquant des jambes, des bras. Cette figure est terminée en bas soit par un triangle, ce qui ressemble alors un vêtement, soit par un appendice des plus phalliques : le bas de la croix.

 

 

Jamais il n’y a de véritable représentation humaine ou animale, sauf peut-être l’image de l’oiseau que j’ai vue à Lesmont (*) et Pougy (*), ou de petits personnages ressemblant à des personnages de bande dessinée à Molins (*), Chaudrey (*) et Verricourt (*).